Etude sur les dunes de Combrit & l'Ile-Tudy



Désolé vous ne pouvez pas voir ce cadre (météo locale animée pour Combrit Ile-Tudy)


Votre navigateur ne supporte pas le flash

Sondage

Pensez-vous que les travaux réalisés durant l'année 2011 seront efficaces ?
 

Qui est en ligne

Nous avons 22 invités en ligne

Veille climatique

Risque de submersion marine de la dune
Risque actuel En attente

Echelle SBMD d'interprétation
1A 1B 2A 2B 3A 3B
Faible
Modéré
Fort

Prévisions météo

Carte de vigilence

 


Bonjour, il semblerait qu'un système de filtrage de la publicité soit activé...

Merci de prendre le temps de lire ceci
Version 7 (Création de la cartothèque + nouveau thème)

Bienvenue sur le site de l’étude !

Cher visiteur ou membre, préserver-ile-combrit (PIC) est un site vitrine d’une étude engagée par Benoît Guillot, il y a maintenant 5 ans.

Cette étude porte sur la faune, la flore, la climatologie, la sédimentation, la dynamique dunaire, et l’Histoire du cordon dunaire du secteur de l’Ile Tudy, à la pointe de Sainte Marine.

 

Prélude …

Les changements climatiques actuels posent l’ensemble des géographes à commencer à repenser certains aménagements, ainsi que les aménagements futurs de nombreux secteurs soumis aux aléas climatiques.

La combinaison d’un aléa climatique avec un bien matériel, ou l’Homme, donne ce que l’on appel techniquement le risque. Il n’y a pas de risque sans Homme.

Cette somme sera variable selon les lieux en fonction de la nature des aménagements.

Un risque peut être naturel ou technologique. Certains risques seront plus prévisibles que d’autres, comme par exemple les risques naturels.

Repenser les aménagements selon le risque doit devenir une priorité, surtout lorsque la zone soumise aux aléas possède une forte densité de population, ou des infrastructures dites « sensibles ».

Tenir compte de ce risque ne doit pas se limiter à se barricader contre le risque, mais tout simplement éviter les zones soumises aux aléas, et donc limiter, voire effacer le risque.

Il ne faut pas sous estimer la puissance de l’aléa, ni sur estimer les performances du génie civil.

Éventuellement, dans certains cas c’est le génie végétal qui permettra durablement d’atténuer certaines situations à risques. Cependant, il ne doit pas être mal utilisé. Le génie végétal est « végétal » et doit profiter des mêmes caractéristiques techniques que l’élément naturel non anthropisé. Contraindre le génie végétal dans son implantation topographique, sans espace de liberté d’action rendra le procédé caduc.

Ce que vous trouverez sur ce site …

Tout ce qui est présent sur ce site est gratuit. Ca contraste légèrement avec certains organismes d’états financés par le contribuable qui facturent leurs données une fortune, pouvant fortement entraver certaines recherches scientifiques …

Ici les données ou informations collectées ont parfois été retraitées afin d’en obtenir une meilleure lisibilité. Les sources sont toujours exposées.

Du graphique météorologique à la carte d’évolution de l’urbanisation de la commune de l’Ile-Tudy, tout peut être téléchargé et utilisé librement (hors fins commerciales), sous réserve de la mention de mon nom, ou de l’adresse de ce site.

Certaines pages du site ne sont visibles que lorsque vous aurez créé un compte et serez connecté. Si vous utilisez certaines informations de ce site, merci de m’envoyer un petit mail (à l’aide du formulaire de contact), ça fait toujours plaisir de voir que son travail est utilisé par d’autres.


Résumé de ce site en images

 

Rapport sur les différentes tempêtes qui ont impacté le secteur de Combrit durant la saison des tempêtes d’octobre 2013 à mai 2014.

Mémoire de Master

Ce rapport est un document venant sanctionner un travail de presque une année de recherche menée dans le cadre de mon Master à l’Université de La Rochelle.

Les résultats des analyses des différentes tempêtes étant excellents, je laisse le soin aux visiteurs et intéressés de prendre connaissance de ce document, assez technique.

Cette version revue et corrigée tient compte des remarques du jury convoqué pour la soutenance.

 

Résumé :

La dune de Combrit située dans le Finistère sud a subi plusieurs tempêtes durant la période estivale d’octobre 2013 à avril 2014. Durant ces épisodes, les évolutions ont été plus ou moins visibles selon les conditions physiques de l’évènement.

Un travail a été engagé à partir d’octobre 2013 afin d’effectuer un suivi de cette dune à travers différentes méthodes et démarches.

Plusieurs veillées nocturnes ont permis de vérifier le modèle de déplacement éolien réalisé durant un précédent stage, mais aussi de comprendre les mécanismes en jeu durant les évènements.

D’autres démarches s’étendent de la réalisation de levers GPS, levers longitudinaux afin d’observer l’évolution du tracé du trait de côte, mais aussi verticaux avec la réalisation de modèles numériques de terrain.

Une injection de sables colorés a aussi été réalisée afin de pouvoir observer la dérive sédimentaire du site.

Enfin, un travail à partir de multirotor (drone) a été réalisé pour pouvoir remettre à jour les photographies aériennes, mais aussi réaliser des modèles numériques de surfaces précis.

 


Remerciements :

Je tiens à remercier mes deux tuteurs Frédéric Pouget, Virginie Duvat Magnan, mais aussi Cécilia Pignon Musseau pour l’aide et l’accompagnement durant ces 8 semaines de stages durant l’année universitaire, notamment pour le prêt du matériel.

 

Sans oublier Frédéric Rousseaux, Xavier Bertin et toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à la réalisation de l’ensemble des stages ainsi que de ce mémoire.

Je tiens également à remercier l’ensemble de l’équipe du SIVOM de Combrit-Ile-Tudy, particulièrement Patricia Rolland, qui m’a accueilli tout au long de l’année à travers l’ensemble des stages.

 

Enfin, afin de réaliser les injections sédimentaires, merci à l’équipe de l’Univers du Peintre de Pleuven, particulièrement Alexandre Boudinet qui a relevé le défi de trouver de la peinture fluorescente en un temps record, tout en s’adaptant au budget serré initial.

 

Abstract :

The coastal dune of Combrit located in the south Finistère (France) was under several storms during the storm period from october 2013 to april 2014. During those events, the physical evolutions where differently visible consequently of the physical conditions of the event.

A work was started at the beggining of october 2013 to realise a surveillance of the coastal dune, with differents methods and realisation.

Several night have been necessary during the peaks of the storms to understand the physical processes in action during them. Others actions have been to realise modelisation of the coastline and numerical model of the surface with a differential GPS.

An injection of painted sediment was realise during a calm period to understand the « normal » sand movements on the sector.

A final process was to use a drone for taking actual photography of the sector and realising numerical model of surface by photomodelisation.

 

 Mots clefs

SIG, dune, littoral, trait de côte, drone, GPS différentiel, photogrammétrie, modélisation

 

Keywords

GIS, dune, littoral, coastline, drone, differential GPS, photogrammetry, predictive models

 


 PDF Haute qualité (5.53 MO)

Téléchargement et ouverture lent

 telecharger le PDFOuvrir dans un nouvel onglet